Transformation digitale des fonctions marketing et commerciales

Auteurs de ces pages

7 avril 2009          3 commentaires

Print Friendly

Qui sommes-nous ?

Nous sommes d’anciens responsables du marketing, des ventes, du product management et des services professionnels de sociétés B2B. Nous avons également tous eu une expérience significative dans de grands cabinets de conseil anglo-saxons pour lesquels nous avons réalisés de nombreuses missions auprès de grands groupes internationaux ou de PME/PMI françaises.

Grégoire MICHEL

Photo de Grégoire Michel

Grégoire Michel

Je m’appelle Grégoire Michel. Formé à l’école des Mines de Paris, j’ai commencé ma carrière en 1989 dans le conseil et l’audit (Arthur Andersen) et je l’ai poursuivie dans l’informatique. J’ai occupé des postes de Direction Marketing en France et au niveau mondial (EMEA, Amérique du Nord, Asie du sud-est), couvrant l’ensemble du périmètre marketing, le product management, le business development et les « sales operations », pour l’essentiel dans le B2B.
J’ai travaillé aussi bien pour de grands groupes mondiaux (Oracle, BMC Software, Business Objects) que pour des PME (Cartesis, InfoVista, Systar) et des startups (W4, Calendra). J’ai fondé inficiences partners en 2009, cabinet spécialisé dans l’amélioration de la performance et le management des fonctions marketing et ventes. Vous pouvez en apprendre plus sur mon parcours en allant voir mon profil sur LinkedIn ou Viadeo.

Au cours de mon expérience je me suis rendu compte qu’un fossé sépare les pratiques marketing et commerciales du B2B de celles du B2C, particulièrement en France. Autant le marketing B2C est dans notre beau pays bien développé, reconnu et valorisé, à l’image des grands leaders du luxe, des cosmétiques ou de l’agro-alimentaire, autant dans les secteurs B2B, il est encore souvent très en retard, sous-dimensionné, et limité à sa dimension « communication ». Et pourtant, les besoins sont là.

Pour me contacter, écrivez-moi à : blog (arobase) inficiences (point) com

View Gregoire Michel's profile on LinkedIn
Mon profil Viadeo

Accédez à mon compte Slideshare pour voir des présentations sur la performance du marketing

Christine BUISSON

Photo de Christine Buisson

Christine Buisson

Le Product Management et le marketing de l’offre sont des activités assez peu structurées dans les PME. A vrai dire, leurs contours sont généralement flous, ce que reflètent assez bien la variété de dénominations qui caractérise les fonctions de ceux qui en ont la charge : Chef de Produit, Product Marketing Manager, Chef de Marché, Responsable Produit etc. Il est difficile d’en donner une définition précise parce que chaque contexte, chaque organisation et chaque individu influe fortement sur le contenu du poste.

Après plus de 5 années passées à exercer cette fonction, j’ai acquis l’idée que c’est l’homme (ou la femme) qui fait le poste. Mais aussi que l’important n’est pas de lui trouver une exacte description, mais de s’assurer que les cycles de décision stratégique, d’élaboration, de conception, de lancement et de fin de vie des produits sont efficacement gérés.

Pour cela, il existe des méthodologies qui permettent de valoriser le portefeuille produit en cadrant les risques. Elles sont généralement de bonne facture mais parfois difficiles à mettre en œuvre dans des environnements à ressources restreintes. Il y a incontestablement un juste équilibre à trouver entre la théorie et le pragmatisme qu’impose la pratique.

J’ai connu des situations variées chez différents éditeurs – Cartesis, Business objects, Sage – et je me suis nourrie des réussites comme des échecs pour en tirer des enseignements que je vais partager au travers de ce blog.

Diplômée de HEC, j’ai notamment travaillé comme consultante en organisation chez Ernst & Young et Capgemini. Cela m’a armée dans les domaines de la conduite du changement et de la gestion de projet, compétences indispensables à tout bon Product Manager.

Pour me contacter, écrivez-moi à : blog (arobase) inficiences (point) com

View Christine Buisson's profile on LinkedIn

Faustine AMORÉ

Photo de Faustine Amoré

Faustine Amoré

Une présence sur Internet est aujourd’hui indispensable pour toute entreprise souhaitant être visible. Indispensable, mais pas suffisante : pour attirer les visiteurs et les convertir en clients, il est nécessaire de savoir quoi leur dire. Mais aussi comment et via quel canal.

J’en suis aujourd’hui convaincue : ce n’est pas l’offre, mais les mots, qui guident le consommateur. Depuis le début de ma carrière, je suis avec intérêt les mutations du Web et la nouvelle possibilité pour marques et entreprises de créer une relation intelligente, pertinente et pérenne avec leurs cibles grâce au contenu et à la communication.

J’ai ainsi aidé de nombreuses entreprises à établir leur notoriété et leur expertise autour de la création et la diffusion de contenus personnalisés, notamment digitaux, via une approche et une méthodologie adaptées à l’univers du Web : Christie Digital, INEO Com GDF Suez, Nuance, VISEO, Neelogy, PolySPot ou encore Wavehub sur le segment du B2B. En B2C, j’ai entre autres apporté mon expertise à AOL, Orange et SFR, en tant que responsable éditoriale online.

Je suis titulaire d’un master de journalisme – professions des médias et d’une maîtrise langues et affaires anglais-chinois. J’ai achevé il y a peu une formation professionnelle de scénariste. J’ai également publié un livre sur les nouvelles technologies aux éditions Gründ, Crazy Techno.

Pour me contacter, écrivez-moi à : blog (arobase) inficiences (point) com

View Faustine Amoré's profile on LinkedIn
Mon profil Viadeo

Isabelle CHEVRET

Directrice marketing de sociétés internationales pendant plus de 15 ans, je suis convaincue que marketing et développement commercial sont intimement liés. C’est par la cohérence d’ensemble des actions marketing et commerciales qu’on obtient des résultats valables.

Aujourd’hui, la transformation digitale modifie en profondeur les activités marketing autour de la production et la diffusion de contenu à valeur ajoutée, et l’exploitation intelligente des nouvelles technologies de communication et des réseaux sociaux.

En assurant la bonne structuration de l’offre en solutions métiers, et en accompagnant la réflexion du propect au cours de l’ensemble du cycle de vente, le marketing contribue plus que jamais de manière directe à la performance de l’organisation.

Pour réussir, le directeur marketing doit savoir orchestrer de nombreuses compétences. C’est l’apport de sociétés comme inficiences que de fournir des expertises directement opérationnelles pour accompagner et accélérer la transformation des pratiques marketing.

View Faustine Amoré's profile on LinkedIn


Cette entrée a été publiée dans la catégorie "". Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
3 commentaires pour “Auteurs de ces pages”
  1. J’ai fait la connaissance de Gregoire Michel lors de sa dernière mission de salarié en tant que Directeur Marketing.

    Gregoire Michel est devenu mon client pendant toute une année où nous avons l’avons aider à mettre en oeuvre sa stratégie marketing internet.

    J’ai vraiment apprécié cette collaboration qui m’a permi de découvrir Grégoire que je recommande volontier à mes clients / prospects / partenaires qui pourraient avoir besoin de ses services.

    A bon entendeur …

    Gilles Dandel – Gérant de WSI OBIWEB – Expert Marketing Internet & Master Franchise WSI / France

  2. Nous avons fait appel à inficiences partners en Mai 2009 pour analyse des facteurs clefs de succés de nos offres.

    Nous avons grandement apprécié le professionnalisme et l’efficacité de Grégoire qui nous a aidé à mettre en perspective nos priorités Marketing.

    Nous le recommandons vivement et restons à disposition de toute entreprise qui souhaiterait valider ses références.

    Dominique MEURISSE, Executive Vice Président NETASQ

  3. Je partage totalement les convictions d’Inficiences sur le marketing B2B, d’autant plus que Grégoire et moi-même avons mis en oeuvre avec succès plusieurs des meilleures pratiques qu’il préconise chez InfoVista.

    Le marketing B2B ne s’improvise pas, exige rigueur et compétences, et sa productivité se mesure. Bien exécuté, il est source de valeur pour les entreprises qui souhaitent se développer en passant le stade de la vente simplement technique et veulent se donner la peine de respecter ses principes clés.

    Marc Lippe
    Directeur Marketing Europe, Moyen-Orient et Afrique chez Infovista (www.infovista.com)

Laissez un commentaire

Rechercher sur le site

Abonnez-vous

Merci de nous communiquer votre adresse e-mail (*) pour rester informé(e) des nouveautés de ce blog

(*) vos données ne seront jamais revendues